Ciel du mois de mai 2019

* Mercure deviendra visible pour la première fois le 31 mai 2019 juste après le coucher du Soleil, la planète se trouvera alors dans la constellation du Taureau.

* Vénus est visible à l’est le matin en fin de nuit et à l’aube. Au cours du mois, elle se lève de plus en plus tôt. Elle se trouve dans la constellation des Poissons jusqu’au 16 mai, date à laquelle elle entre dans la constellation du Bélier.

* Mars est visible tout le mois le soir au crépuscule et en première partie de nuit. Elle se trouve dans la constellation du Taureau jusqu’au 16 mai, date à laquelle elle entre dans la constellation des Gémeaux.

* Jupiter est visible toute la nuit et à l’aube. À partir du 30 mai, date de son lever héliaque du soir à Paris, son lever le soir ne sera plus visible, soit à cause de la luminosité du crépuscule du soir (avant le lever achronique du soir), soit parce que l’astre est déjà levé au coucher du Soleil (après le lever achronique du soir). Elle se trouve tout le mois dans la constellation d’Ophiuchus.

* Saturne est visible en seconde partie de nuit et à l’aube. À partir du 12 mai, elle se lève avant minuit vrai et après le 23 mai, avant minuit en temps légal (UTC + 2h). Au cours du mois, elle se lève de plus en plus tôt. Saturne se trouve tout le mois dans la constellation du Sagittaire.

Les étoiles filantes du mois

Les êta-Aquarides (ETA) sont des météores très rapides ayant une vitesse d’environ 66 km par seconde. Au moment du maximum, le taux horaire moyen (ZHR) est d’environ 70 météo-heures par heure. Le radiant est très proche de l’étoile eta Aquarii. Période d’activité : du 19 Avril au 28 Mai Maximum : 05 Mai, Comète associée : 1P/Halley (période de 76 ans

Dans la constellation du Verseau, chercher l’étoile Eta Aquarii. Elle a donné son nom aux Êta aquarides, car leur radiant (l’endroit duquel les étoiles filantes semblent surgir dans le ciel) est proche de cette étoile.

Voici la première (véritable) image d’un trou noir

Pour la première fois une équipe internationale d’astrophysiciens a réussi à obtenir une photo d’un trou noir supermassif M87, au cœur de la galaxie M87! Une première rendue possible grâce à un télescope d’un genre nouveau, l’Event Horizon Télescope.

Messier 87 (aussi dénommée M87, NGC 4486, ou radiogalaxieVirgo A) est une galaxie elliptique supergéante. Elle a été découverte en 1781 par l’astronome français Charles Messier. Située à 16,4 ± 0,5 Mpc (∼53,5 millions d’a.l.) de la Terre, c’est la plus grande et la plus lumineuse des galaxies de l’amas de la Vierge. Contrairement aux galaxies spirales en forme de disque, Messier 87 n’a pas de bande de poussière(en) et a une forme elliptique. En son cœur, elle possède un trou noir supermassif qui constitue l’élément principal d’un noyau galactique actif, une forte source de rayonnement dans toutes les longueurs d’onde particulièrement de micro-ondes. Un jet de plasma énergétique émerge du cœur et s’étend sur au moins 5 000 années-lumière

M87 galaxie de la Vierge

La « cascade de Kemble« , un collier d’une vingtaine d’étoiles de couleur variée qui aboutit à l’amas ouvert NGC1502. Cet astérisme, popularisé par L’amateur canadien Lucian Kemble dans les années 1980, s’étend sur une longueur équivalant à 5 fois la Pleine Lune.

Constellation et Astérisme du mois

Constellation la Girafe
La Cascade de Kemble

Merci de venir partager vos connaissances, pour nous retrouver, consulter notre calendrier des rdv astro 2019