Ciel du mois de Septembre

  • Équinoxe de septembre

dimanche 23 septembre 2018 à 03h54, c’est le début de la saison d’automne

Le terme vient du latin æquinoctiumæquus signifiant égal et nox, nuit — : le jour est égal à la nuit partout dans le monde. Le Soleil se lève à l’est et disparaît 12 heures plus tard sous l’horizon ouest ces jours-là [ ces jours au pluriel, car nous avons aussi l’équinoxe du printemps qui, en 2019 sera le mercredi 20 mars à 22h58]

L’équinoxe correspond au moment de l’année où le soleil se trouve au zénith au milieu de la journée à l’équateur terrestre, la terre se trouve alors à angle droit (en prenant les pôles) avec les rayo(ns du soleil. Le jour et la nuit ont alors la même durée.

   

  • Brillantes tout l’été, d’ouest en est : Vénus, Jupiter, Saturne et Mars, alignées à la perfection ou presque. La lune a complété cet enchantement par une belle éclipse le 27 juillet, et une magnifique clarté dans notre ciel des Corbières, croissants et pleine lune.

Lors de nos animations estivales le public a pu apprécier cette formidable vision du ciel nocturne avec ces astres.

À gauche, Mars en mai

et à droite, Mars en juillet.

Les images sont de la sonde MRO (Mars Reconnaissance Orbiter)

 

Mars passant au plus prés de nous, son éclat a été fortement perceptible à l’œil mais n’a pourtant pas été bien visible avec notre télescope 400mm. En effet, la planète rouge a connu cet été (depuis la fin mai) une tempête de poussière globale, qui a opacifié son atmosphère et voilé les détails de sa surface. En septembre ,bonne nouvelle: la tempête est en train de s’essouffler. Doucement, les particules en suspension retombent sur la surface. De 57 millions de km le 31 juillet à prés de 75 millions de km en septembre, certains détails comme la calotte glacière seront observables selon une météo clémente ou sinon il faudra attendre d’aussi bonnes conditions d’observation en 2287 (à suivre aussi tout les quinze ans).

 

Saturne la planète devient plus belle aujourd’hui que lors de son rapprochement maximal, qui a eu lieu en juin !

En septembre, Saturne se trouve à environ 1.45 milliard de kilomètres de la Terre, au lieu de 1.35 milliard en juin, mais la Terre et elles ne sont plus alignées. De fait, lorsque l’on contemple la planète, l’effet de phase est spectaculaire : le globe de Saturne projette une ombre noire, contrastée, sur les anneaux, donnant à l’image un effet de relief de toute beauté..

 

  • Profitez au mieux de Mars et Saturne ce mois-ci, car bientôt, comme Jupiter et Vénus avant elles, elles disparaitront dans les feux du Soleil couchant, avant de renaître, au levant, mais au printemps prochain seulement pour Jupiter et Saturne, et au début de 2020 pour la planète rouge.

 

  • Profitez aussi du mois de septembre pour vous inscrire dans un club d’astronomie, si ce n’est pas déjà fait.
  • Nous contacter pour Ciel des Corbières,       vous serez les bienvenus.